Un pins connecté pour les élections de 2017?

370

Il pourrait bien être le gadget phare des prochaines présidentielles. A un an du premier tour des élections, Kickstarter accompagne une nouvelle start-up [1]à se lancer dans le grand bain des objets connectés. Pins Collective, c’est le nom de la société suédoise qui a attiré l’attention des donateurs du célèbre site américain de financement participatif. Comment ? En connectant un objet qui fleurit par milliers lors de de n’importe quelle élection, le pins.

Un pins connecté à son smartphone

L’idée développée par Pins Collective est simple, faire de ce petit objet un outil connecté animé et personnalisable à volonté. Grâce à une application pour smartphone, il devient possible de faire apparaître un GIF animé sur votre pin’s en quelques réglages. Une technologie qui n’est pas sans rappeler le troisième volet de la saga Harry Potter où l’on peut apercevoir un de ces badges prendre vie, souvenez vous…

potter pin'sLe pari semble bel et bien relevé puisque les internautes se bousculent déjà pour être les premiers à utiliser ce pins nouvelle génération conçu pour « exprimer son amour pour son artiste préféré ou pour supporter la cause dans laquelle vous êtes engagé en quelques clics ».

L’application développée par Pins Collective sur iOS et Android offre une totale liberté de création de logo et de transferts de GIF à ses utilisateurs, un mode que l’on peut retrouver sur d’autres objets connectés comme l’horloge LaMetric, récemment testée par nos soins[2].

Pin creator, c’est le nom donné à l’application qui permet de créer ses propres dessins et d’écrire des textes personnels grâce à des modèles d’arrière-plan de couleur auxquels il est possible d’intégrer ses propres photos depuis votre smartphone.

Toute une communauté derrière un pins connecté

A porter sur sa veste ou en collier, Pins Collective devient un objet d’expression personnelle pouvant être partagé avec toute une communauté d’utilisateurs, pouvant générer de nouveaux styles de badges dès qu’ils le souhaitents. Le pins peut aussi devenir un élément de communication pour toute entreprise ou marque voulant faire apparaître son logo personnalisé lors d’événements de communication. Autant de logo qui pourront être téléchargés et adoptés par des utilisateurs voulant s’approprier certaines marques.

pins collective

Pour ce qui est des caractéristiques techniques du produit, le pins connecté mesure au total 5 cm de diamètre (3,4 cm de diamètre pour l’écran) pour 16 grammes au total. Les concepteurs annoncent une autonomie cependant réduite de 2 à 5 heures, le pins pouvant être rechargé grâce à un cable micro-USB. Par ailleurs, l’écran rétro-éclairé semi-réfléchissant se règle en fonction de l’environnement et de la luminosité extérieure pour qu’il soit bien visible.pins collective

Premières livraisons pour février 2017

Démarré en décembre 2014, le projet démarré par la start-up suédoise n’a pas mis de temps à convaincre les donateurs sur Kickstarter. Alors que la campagne de crowdfunding se clôture le 31 mars prochain, Pins Collective a déjà recueilli plus du total souhaité initialement (75 000 dollars) avec 75 343 dollars collectés grâce à ses 789 contributeurs.

pins connecté

Pour se munir du premier pins connecté, il faudra compter aux alentours d’une cinquantaine de dollars (soit 45 euros). Pins Collective prévoit de livrer ses premier badges pour février 2017. Actuellement, il ne reste plus que quelques objets disponibles à précommander, avant que la société ne procède très certainement à de nouvelles ventes ultérieurement. Un nouvel objet connecté tendance qui devrait assez rapidement trouver sa place sur les vestes des militants politiques, en France ou ailleurs.