Test LG G6

199

Le LG G6 tourne sous Android Nougat avec une surcouche personnalisée par LG ainsi qu’un paquet de fonctionnalités en plus ajoutées par le constructeur.

Tout commence l’écran éteint. À l’instar d’autres marques de smartphones, LG propose l’Always On Display, une fonction qui permet d’afficher sur l’écran en veille quelques informations permanentes comme l’heure, la date, le niveau de batterie ou encore les notifications.

Pour déverrouiller l’écran, plusieurs possibilités. De façon non sécurisée vous pouvez simplement utiliser le bouton arrière ou faire un “double tap” sur l’affichage. Pour bénéficier d’une sécurité, vous pouvez utiliser le scanner d’empreintes digitales (qui fonctionne très bien, placé à l’arrière), un code, un schéma ou encore le KnockCode, un système de code par geste franchement intelligent.

Une fois sur l’accueil, on retrouve des fonctions classiques Android. Widgets, icônes pour vos applications que vous pouvez ranger dans des dossiers. LG n’a pas intégré de “menu” spécifique qui regroupe vos apps, tout est sur l’accueil. Le tiroir des notifications affiche vos… notifications ainsi que quelques raccourcis rapides (WiFi, Bluetooth, luminosité, fonction mémo, etc.).

Un système de thèmes est proposé sur le G6 si vous n’aimez pas l’interface de base. Vous disposez de quelques contenus par défaut et pouvez en télécharger d’autres si vous le souhaitez. Il est aussi possible de personnaliser les boutons tactiles proposés en bas, changer l’ordre ou en intercaler d’autres.

Comme d’autres constructeurs de smartphones, LG a intégré une page supplémentaire à gauche de l’accueil. Celle-ci, baptisée Smart Bulletin, regroupe quelques informations en accès rapide, comme le contrôle musical, les prochains rendez-vous dans votre agenda ou encore le résumé des pas effectués (enregistrés par l’app de suivi fitness).

Devenu un standard dans Android Nougat, le mode “multiwindow” est bien entendu présent sur le G6. Le principe est simple, permettre d’afficher deux apps différentes (compatibles) à l’écran en simultané afin de pouvoir les utiliser en même temps. C’est très pratique.

Si la plupart des apps classiques pré-installées n’ont rien de spécial, certains contenus disposent d’interfaces intéressantes quand on bascule le produit en mode paysage. Il s’agit d’un affichage fractionné qui affiche plus d’informations en prenant en compte l’espace disponible. Par exemple, dans le client e-mail, vous avez droit à la liste de vos messages à gauche et aux messages à droite. Dans l’agenda, la vue “mois” à gauche, la liste des événements à droite. C’est très pratique et peu de constructeurs proposent cela aujourd’hui.

Une app de prise de notes qui répond au doux nom de QuickMemo+ est intégrée sur le G6. Elle permet d’entrer du texte et de dessiner, sur une page blanche ou sur une image/capture d’écran.

Comme d’autres marques de smartphones, LG propose une application de suivi santé/fitness. Celle-ci a été baptisée LG Health (LG “santé” donc) et offre différentes possibilités : suivi de vos objectifs de pas journaliers, tracking d’activités (course, vélo, marche, etc.) et suivi de votre poids. Assez basique mais l’app fait le boulot.

 

Si l’utilisateur manque de mémoire ou ne comprend pas d’où vient une potentielle chute d’autonomie, l’app Smart Doctor permet de gérer cela en scannant le terminal puis en proposant d’appliquer des actions (supprimer des fichiers inutiles, identifier les apps gourmandes, etc.).

Les paramètres sont organisés par onglet afin de les rendre plus lisibles, on y trouve les options classiques ainsi que quelques fonctions intéressantes comme les Smart Settings.

Il s’agit d’un utilitaire de gestion des paramètres capable de détecter des conditions pour appliquer certains réglages. Par exemple, activer le WiFi, couper le Bluetooth quand vous êtes à votre domicile, ou encore lancer une app spécifique quand vous insérez un accessoire audio en jack.

Terminons ce tour des fonctionnalités sur le G6 par l’appareil photo, qui offre une interface vraiment complète et bien pensée. Pour commencer, vous pouvez lancer cette fonction rapidement en appuyant deux fois sur le bouton de “volume bas”, pratique.

Avec le G6, vous disposez de deux optiques. Une classique et une seconde plus large (respectivement 71° et 125°). La première permet de réaliser des clichés “normaux”, la seconde d’ouvrir les perspectives, avec un effet fisheye à l’instar d’une GoPro. Ceci est également disponible avec la caméra frontale, afin de pouvoir intégrer plus de personnes dans vos selfies.

De nombreux modes sont proposés : automatique, manuel pour les amateurs de réglages multiples (balance des blancs, mise au point, exposition, gestion du son, etc., en photo comme en vidéo), “Square Camera” optimisé pour les réseaux sociaux type Instagram avec plusieurs effets créatifs, vidéo au ralenti… entre autres. Au global on se retrouve avec une belle sélection d’options pour affiner la réalisation de clichés ainsi que de vidéos, c’est excellent.