Test Galaxy Beam

361

Le Galaxy Beam se démarque des autres mobiles de la gamme Galaxy de par son gabarit. En effet, là où tous les mobiles de Samsung tendent à s’amincir au maximum, le Galaxy Beam est de son côté assez épais. Le format est cela dit correct, avec un faible encombrement en hauteur et largeur.

Sur la façade avant, rien de bien original, on retrouve un écran 4″, un haut-parleur plutôt visible, une caméra visio de 1,3 Mpx, un large bouton « Home » et les boutons « Menus » et « Retour » classiques.

Sur le côté droit, Samsung a décidé d’installer un slot Micro SD aux côtés du bouton Power ainsi qu’un bouton spécifique au Beam et qui permet tout simplement d’allumer/éteindre le projecteur. Sur le côté gauche, on retrouve la prise jack 3,5mm, le slot carte SIM ainsi que le bouton pour le volume. Le microphone et le port MHL se retrouvent au dessous de l’appareil, classique, tout comme l’APN en face arrière avec son flash LED. Là où ça devient intéressant, c’est sur le dessus du téléphone[1] puisqu’une seule chose est visible, le projecteur !