[TEST] Cahier RocketBook : La recette pour tout effacer au micro-ondes

213

Vous êtes lassés de devoir acheter des cahiers chaque année ? Pour la rentrée de vos enfants vous rêviez d’un cahier réutilisable ? Le RocketBook répond à votre demande sur tous les points et en propose davantage. Il peut, par exemple, stocker vos données sur un Cloud comme Dropbox ou Google Drive. Toutes ces interactions sont possibles avec une application et un stylo Frixion fourni.

Marque : RocketInnovation
Catégorie : Cahier connecté
Connexion : Wi-Fi (Cloud)
Compatibilité : iOS et Android
Prix : 26,99 $
Disponibilité : États-Unis
Testé avec : iPhone 5s
Acheter Rocketbook : 

Unboxing du Rocketbook

Lors de ce test, nous avons eu à disposition trois Rocketbook : deux Waves et un One : un format plus petit contenant plus de pages, mais qui ne peut pas être passé au micro-ondes. Ce test concernera principalement le Wave, mais les fonctionnalités de l’application sont les mêmes sur les deux modèles.

Test Unboxing Rocketbook wave & one

L’emballage du Rocketbook est assez simpliste, il ressemble d’ailleurs plus à un sachet. Il ne s’agit peut-être que d’un cahier mais, une boîte aurait été appréciée. La matière plastique du sachet a été pensée pour ajouter un système de fermeture pression plutôt efficace. En plus du cahier, le packaging contient un stylo Pilot FriXion dans un emplacement conçu à cet effet. En effet, seuls ces stylos peuvent être effacés au micro-ondes. 

L’intérieur du sachet comprend des extrémités collées et reliées à la partie extérieure, il faudra faire attention lors de l’ouverture du sachet et lors du rangement du cahier pour ne pas que les spirales ou une ouverture brusque ne puisse décoller cette partie.

Au dos de l’emballage, on peut voir les différentes instructions et les conseils concernant l’utilisation du produit. Il est également indiqué le site Internet sur lequel est disponible l’application. Elle est également sur le Google Play et l’App Store.

Test Unboxing Rocketbook dos sachet instruction

Design et ergonomie du Rocketbook

Après déballage, on peut enfin poser les yeux sur le cahier. Le Rocketbook Wave a un design plutôt sobre, sa première et sa dernière page se ressemblent. Elles sont de même couleur : un bleu tirant vers le vert , seul l’ordre des éléments y figurant change.

Sur la première page, on peut voir le logo du Wave, le nom du produit situé sur la partie haute, et un motif dessiné vers la partie centrale. Quant à la dernière page, les mêmes éléments précédemment décrits figurent dans l’ordre opposé.

Après l’ouverture du cahier, nous pouvons apercevoir des lignes spéciales sous forme de pointillés, un QR Code, ainsi que des icônes de bas de page correspondant à un service de Cloud pour stocker ses données. 

Test Unboxing Rocketbook One cahier ouvert pages spéciales

Concernant le Rocketbook One, le design est différent. En commençant par la couleur choisie : le mauve. En termes de signaux visuels, seul le logo est mentionné en bas à droite sur cette première page. Le nom du produit étant inscrit à la deuxième page avec une indication concernant son utilisation.

Application du Rocketbook

Après téléchargement, l’application nous demande l’accès au contenu interne au téléphone comme pour les fichiers multimédias par exemple.

Après avoir autorisé l’accès, il est nécessaire de se créer un compte Rocketbook pour pouvoir bénéficier des fonctionnalités de l’application.

Après avoir créé son compte personnel, l’utilisateur a accès à de nouvelles possibilités, comme analyser les pages du Rocketbook via l’appareil photo du téléphone, transférer les images via un service de stockage de données ou encore consulter les photos prises avec le portable.

Quand l’utilisateur décide d’analyser les pages de son carnet via l’application pour la première fois, deux instructions figurent concernant les icônes en bas de pages à compléter ainsi que sur le symbole de vérification.

Lorsque l’utilisateur décide de transmettre ses données sur un Cloud, il doit avant tout se connecter via son compte. Avant cette opération, il  doit  choisir l’icône qu’il aura noirci sur le cahier au préalable après sa prise de note.

Utilisation du Rocketbook

Il y a deux utilisations principales au Rocketbook : effacer les notes via un petit passage au micro-ondes, et enregistrer ces mêmes notes sur le Cloud via l’application. Nous avons pu tester les deux et constater qu’elles fonctionnaient bien.

Tout d’abord, nous avons écrit sur le cahier avant de le passer au four à micro-ondes. Dans le but de vérifier la compatibilité avec différents stylos, nous avons choisi d’écrire avec le stylo FriXion fourni dans le packaging et avec un stylo bic classique. La différence est claire : l’un s’efface complètement et l’autre ne bouge pas d’un poil.

test rocketbook cahier connecté utilisation

Si vous laissez votre cahier « cuir » 30 secondes, il restera sûrement des mots apparents. Vous devrez le laisser chauffer environ une minute pour être sûr que tout soit effacé. Point important : le temps de chauffe dépendra surtout d’où vous avez écrit sur la page : plus vous vous écartez du centre, plus il faudra de temps pour que l’écriture parte.

D’un autre côté, l’application fonctionne bien. L’écran principal est un appareil photo qui vous demande de placer la page du cahier au centre de l’image. Une fois cela fait, vous n’avez rien à faire ; l’application reconnaît le QR code et prend la photo automatiquement. Celle-ci est enregistrée sur le Cloud et vous pourrez y accéder depuis l’application.

Rocketbook test cahier connecté application prise photo

Le Rocketbook face à la concurrence

Le principal concurrent du Rocketbook est le Smart Notebook de Moleskin. Ce dernier ne propose pas d’effacer vos notes au micro-ondes, mais il dispose d’une application qui ressemble à celle du Rocketbook. Vous pouvez donc enregistrer vos pages sur l’appli pour ensuite les récupérer et les retravailler sur le logiciel de votre choix.

moleskin smart notebook

Le cahier de Moleskin coûte néanmoins 6€ plus cher que celui de RocketInnovation. Quand on ajoute le fait que le second a une fonctionnalité supplémentaire, on ne peut que conclure que le Rocketbook est plus intéressant.

Conclusion

Points Positifs

      • Les fonctionnalités s’utilisent très bien
      • Simple à comprendre et à utiliser
      • Un cahier potentiellement éternel
      • Meilleur prix du marché

Points Négatifs

    • Un peu cher quand on voit le prix d’un cahier normal
    • Ne fonctionne qu’avec un type de stylo (qui coûte plus cher qu’un stylo normal)

Overview

Design et Ergonomie : Bien qu’il ne s’agisse que d’un cahier, les couleurs fonctionnent bien. l’objet est agréable à l’œil.
Application : L’application fait tout pour être aussi simple que possible, et c’est réussi.
Fonctionnalités : Les fonctionnalités marchent bien. le produit fait ce qu’on lui demande sans soucis.
Utilisation : Très simple à utiliser, le Rocketbook se révèle très utile, surtout via sa fonction de sauvegarde sur le Cloud.
Rapport Qualité / Prix : Il s’agit du produit de ce type ayant le meilleur rapport qualité/prix.

3.5

3.5 out of 5

Dans la moyenne

[TEST] Cahier RocketBook : La recette pour tout effacer au micro-ondes

Reviewed by Matthieu Zouzac

on

Design et Ergonomie : Bien qu’il ne s’agisse que d’un cahier, les couleurs fonctionnent bien. l’objet est agréable à l’œil.
Application : L’application fait tout pour être aussi simple que possible, et c’est réussi.
Fonctionnalités : Les fonctionnalités marchent bien. le produit fait ce qu’on lui demande sans soucis.
Utilisation : Très simple à utiliser, le Rocketbook se révèle très utile, surtout via sa fonction de sauvegarde sur le Cloud.
Rapport Qualité / Prix : Il s’agit du produit de ce type ayant le meilleur rapport qualité/prix.

Rating: 3