Smart Home : le top des objets 2017 pour arrêter de ronfler

139

Les ronflements peuvent rendre la vie infernale et avoir des conséquences dans un couple. Si des solutions médicales existent pour les cas extrêmes, beaucoup préfèrent se tourner vers les solutions naturelles pour s’en sortir. Depuis quelques années, les entreprises high-tech se sont saisies du problème. Elles proposent désormais toute une gamme d’objets connectés à même de vous aider. Sélection non exhaustive. 

L’oreiller connectée Zeeq

Le plus grand problème que rencontrent les objets connectés pour l’étude du sommeil, c’est le confort. Porter un wearable (montre ou bracelet) en dormant n’est pas forcément agréable. Les constructeurs doivent donc s’efforcer de les intégrer  de façon discrète dans la chambre ou le lit.Dans le cas de Zeeq, c’est l’oreiller qui a été choisi. Celui-ci peut mesurer vos mouvements et le volume de vos ronflements. Ces données sont utilisées pour calculer « votre score de sommeil ». Si vous ronflez pendant la nuit, Zeeq vibre doucement afin de vous inciter à changer de position.

Ses fonctions sont aussi destinées à vous rendre le sommeil plus agréable. Des haut-parleurs intégrés diffusent des musiques douces pour vous bercer. Au réveil, il vibre doucement.  Cet objet connecté a été financé début 2016 sur Kickstarter, il a recueilli plus de 400.000 dollars de la part des internautes. Il est aujourd’hui possible de le commander directement sur le site de l’entreprise à partir de 299 dollars.

Silent Partner, le patch anti-ronflements

Son design a évolué. Mais Silent Partner reste toujours un produit convaincant. Initialement présenté comme un patch, il s’agit aujourd’hui d’un masque. Mais ses fonctions restent plus ou moins les mêmes. Il se pose sur les deux côtés du nez tout en empêchant la lumière d’atteindre les yeux. Il capte et analyse la fréquence et l’amplitude de ronflement du porteur. Ensuite, il génère une onde sonore inversée. La confrontation des deux fait disparaître le bruit. L’idée est donc plus d’aider le conjoint du ronfleur à dormir qu’empêcher les ronflements.

Silent Partner a recueilli plus de 1 million de dollars sur la plateforme Indiegogo en janvier 2016. Un montant élevé qui reflète à coup sûr le nombre de victimes des ronflements ! Toutefois, alors que le produit devait être livré fin 2016, la date a finalement été repoussée à octobre 2017. Il est encore possible de le commander et une offre spéciale est en cours. Vous n’aurez besoin de payer que 82 dollars pour acquérir le masque, un kit de voyage et le système de recharge.

Nora veut en finir avec les ronflements

Nora est une solution pour mettre fin aux ronflements qui se compose de trois parties différentes. Un bouton à placer sur la lampe de chevet, un oreiller rembourré gonflable à ajouter dans n’importe quel oreiller classique et un boîtier portable à installer au pied du lit. Quand vous allez dormir, vous appuyez sur le premier. Si pendant la nuit, il détecte des ronflements, il envoie alors un signal au boîtier. Celui-ci déclenchera la pompe de votre oreiller gonflable. Si le concept peut paraître étrange, il a l’avantage d’être automatisé et de permettre de bouger légèrement l’utilisateur sans qu’il ne s’en rende compte. L’application vous fait ensuite un compte-rendu de la qualité de vos nuits. Vous pouvez le commander pour 259 dollars sur le site de l’entreprise.

Anti-Snore, jamais un wearable n’a mieux porté son nom

Le principal objectif des wearables est en général de contrôler notre activité physique ou la qualité de notre sommeil. Anti-Snore, réalisé par une entreprise hollandaise a un objectif principal bien spécifique : mettre fin à vos ronflements. Il suffit de le fixer autour du biceps. Pendant vos phases de sommeil léger, il vibrera légèrement afin de vous inciter à changer de position. Un mouvement est en général suffisant pour mettre fin aux ronflements. Pendant les phases de sommeil profond en revanche, il ne s’agitera pas afin de vous laisser dormir. Ce wearable a toutefois un inconvénient. Son détecteur de son est celui du smartphone. Il vous faudra donc garder celui-ci à une distance proche pour que Anti-Snore fonctionne. Il est encore possible de le commander à partir de 89 dollars sur la page Indiegogo du projet.

360 Smart Bed, un lit tout en un

Après le masque, l’oreiller ou encore le wearable, on passe à la taille au-dessus avec le lit connecté Sleep Number 360°. Accessoire ultime pour lutter contre les ronflements, il est de façon plus général, un véritable indispensable dans la chambre connectée du futur. Présenté au CES 2017, il est doté de capteurs biométriques  SleepIQ. Grâce à ceux-ci, il pourra enregistrer les paramètres de votre sommeil et l’optimiser. Mais son point le plus fort, c’est sa technologie anti-ronflements. Quand il en détecte, l’angle de l’extrêmité du lit du côté du ronfleur sera incliné de quelques degrés. Une solution parfaite pour libérer les voies respiratoires et l’audition du malheureux conjoint. Qui plus est, ce matelas est à mémoire de forme et il peut aussi se relier à des applications de sommeil connecté.

Le Smart Bed 360° est en vente sur le site de l’entreprise Sleep Number[4]. Le prix varie de 3.099 à 5.699 dollars selon la taille et le niveau de confort exact que vous souhaitez.