Robots for good : un rayon de soleil pour les enfants hospitalisés

131

C’est un beau projet que tente de réaliser l’équipe de Wevolver : permettre à un enfant hospitalisé et ne pouvant se déplacer de visiter un zoo. « Robots for good » est un concept unique issu du mélange de trois technologiques en pleine expansion, on vous explique. 

Le robot InMoov à l’honneur

InMoov a été le premier robot à être fabriqué à partir d’une imprimante 3D, aujourd’hui beaucoup de robots peuvent être créés et assemblé chez soi (comme ce petit robot open-source le PLEN2). C’est l’un des points fondamentaux du projet, une création simple et un assemblage rapide et possible par beaucoup. L’idée est d’inciter les autres artisans de la robotique à lancer leurs propres « Robots for good ». Tous les fichiers pour construire votre propre robot InMoov seront disponibles gratuitement, ce qui signifie que vous pourrez rejoindre le projet si l’envie vous en prend.

Le principal : la virtual reality et le Leap Motion

C’est ici que se trouve toute la « magie » de l’idée, équipée d’un casque VR (très certainement l’oculus rift[2]) et d’un module de Leap Motion[3], cette machine devrait être d’une facilité déconcertante d’utilisation. Ce programme permettra aux enfants hospitalisés d’explorer le monde extérieur comme s’il y était avec leurs propres corps. Il offrira surtout une expérience unique dans le zoo de Londres, ou ces petits (et grands) seront en mesure de regarder, écouter et profiter comme toutes les autres personnes présentent.

Le gyropode OpenWheels

Cette invention est née grâce à monsieur Dean Kamen, qui un jour dans la rue a noté la difficulté d’un homme en fauteuil roulant à monter le trottoir. Le premier modèle appelé iBot Mobility System et dont l’usage été exclusivement réservé aux personnes à mobilité réduite, a été commercialisé en 2001. Depuis une seconde version a été introduite, mais cette fois pour des personnes à mobilité complète. Le gyropode d’OpenWheels (voir ici pour une autre version connectée) sera donc le moyen de déplacement de notre petit robot. Pouvant atteindre les 15 km/h, doté de deux moteurs d’une puissance de 250W et avec une consommation relativement faible, cet appareil semble être le moyen de locomotion idéal pour Robots for good.

gyropode open wheel- robots for good

Dernier concept du projet ? Absolument tout le monde peut y participer et offrir son aide ainsi que son génie, il suffit simplement de s’inscrire sur leur site[5] ! Alors si vous avez une idée, même celle qui vous semble décalée, dites-vous que cela pourrait servir au bien-être et au bonheur de certains enfants.