PowerEgg : le premier drone grand public de PowerVision

157

Nous avons eu la chance de participer à l’évènement de lancement du premier drone de PowerVision : le PowerEgg. Il sera lancé officiellement cette semaine, mais nous avons pu le voir à l’œuvre en avant-première.

PowerEgg : un nouveau sur le marché des drones grand public

Il est 11h dans le 9ème arrondissement de Paris. Dans les locaux de l’entreprise de communication Lewis se déroule un évènement auquel on aurait du mal à s’attendre dans un immeuble de la capitale : la démonstration d’un nouveau drone. Le PowerEgg de la marque PowerVision pour être précis. Objetconnecte.net était sur place et nous avons pu rencontrer le PDG de PowerVision, Huber Hu ainsi que le directeur marketing en Europe de la marque, Stuart Wells.

pdg powervision Huber Hu

L’entreprise, spécialisée dans la robotique et l’intelligence artificielle, est basée à Pékin en Chine, mais son antenne européenne se trouve à Helsinki. Tous les produits sont néanmoins conçus en Chine. Jusqu’à aujourd’hui, leurs produits étaient réservés à des professionnels pour effectuer des opérations de repérages ou d’inspection. Le PowerEgg est donc le premier drone grand public que l’entreprise produit.

Un drone facile à utiliser …

Avec ce modèle, l’objectif était de réduire au maximum la taille et donc le prix des composants pour le rendre aussi abordable que possible pour la grande consommation. Le motto du PowerEgg : « The World’s most intuitive drone » (« le drone le plus intuitif du monde » en français). Ils ont choisi de concentrer le design de l’appareil sur deux points principaux : la l’ergonomie et l’accessibilité.

Poweregg en marche Powervision

Ainsi, l’appareil est à la fois facile à utiliser et à transporter. Pour rendre la prise en main aussi facile que possible, les constructeurs ont eu une idée surprenante. En plus du joystick classique servant à le piloter, PowerVision a créé le PowerEgg Maestro Gesture Control : une manette qui détecte vos mouvements pour que le drone les imite. Ainsi, vous pouvez contrôler les déplacements horizontaux du drone en faisant bouger la manette comme si vous jouiez à la Wii. Celle-ci est également équipée d’un bouton qui gère les déplacements verticaux.

L’entreprise promet un temps d’apprentissage record de cinq minutes pour apprendre à utiliser le drone avec cette manette. Elle dispose également d’un bouton qui ramène l’appareil vers vous en cas de problème, et d’un autre qui le fait atterrir sans que vous ayez à le contrôler, ce qui la rend parfaite pour les débutants. Vous devriez pouvoir le faire voler juste après l’avoir sorti de sa boîte.

PowerEgg Maestro manette contrôle geste

En plus de rendre leur drone facile à utiliser, PowerVision a également voulu le rendre sûr. Ainsi, s’il venait pour une quelconque raison à sortir de la portée maximale de la manette ou du joystick (les deux ont la même, pour information) il effectuerait automatiquement une manœuvre que vous aurez définie auparavant : soit revenir vers vous automatiquement, soit rester à sa location et descendre en vol stationnaire au ras du sol.

… Et à transporter

En ce qui concerne la facilité de transport, quand le drone n’est pas utilisé, il se replie pour prendre la forme et la taille d’un ballon de rugby. Ce qui le rend bien plus ergonomique que les autres modèles de cette qualité sur le marché. La précommande vous permet d’accéder à un sac de transport spécial, rendant cela encore plus facile.

Poweregg repos posé

Cet accent mis sur l’ergonomie le rend également facile à ranger et plutôt beau. En effet, il est livré avec un socle lumineux qui vous permet de la placer où vous voulez. D’une part, il ne prend pas beaucoup de place ; d’autre part, son look minimaliste et monochrome devrait s’accorder assez facilement avec la plupart des intérieurs. Bien que l’on pourrait facilement le croire, le socle ne recharge malheureusement pas l’appareil. Sa batterie se trouve à son sommet, sous une petite trappe s’ouvrant facilement.

Une application multiusage

Son application permet de contrôler directement tous les paramètres utiles du drone. Elle donne en direct la distance et l’altitude à laquelle se trouve l’appareil ainsi que l’état de sa batterie. Attention, il vous faudra iOS 8.0 ou Android 4.2 pour pouvoir l’utiliser.

PowerEgg déploiement extérieur

Vous pouvez contrôler la caméra depuis l’application en toute liberté. En effet, celle-ci dispose d’un angle de 360°, cela vous permet de filmer tout ce que vous voulez sans avoir à manipuler le drone. Cela peut être très gênant de devoir faire faire un demi-tour à la machine juste pour prendre une photo, car dès qu’elle vous fait face les commandes se retrouvent inversées et le cauchemar commence. Avec une caméra pouvant tourner entièrement sur elle-même, plus de problèmes pour prendre des selfies.

Différents modes sont disponibles pour que le drone puisse voler sans que vous le contrôliez. Premièrement, vous pouvez lui assigner un chemin passant par différents points de contrôles sur la carte GPS visible sur l’application. Vous pouvez également le régler en « circle mode » pour qu’il tourne en orbite autour du point que vous lui indiquez. Ou encore lui indiquer de vous suivre tout simplement, ce qui peut se révéler très utile si vous voulez faire des sports d’extérieurs ou de voyages par exemple.

Powervision sac à dos Poweregg

Avec sa caméra, le PowerEgg peut enregistrer des vidéos en haute définition et même streamer ce qu’il voit en live en 720p sur Internet. Il est équipé d’une carte SD lui permettant d’enregistrer ses photos ou ses vidéos sans que vous ayez à procéder à la moindre manipulation.

Les caractéristiques du PowerEgg

Mais qu’en est-il de la démonstration elle-même ? Lorsque vous voulez le faire voler, vous devez déployer ses ailes et ses hélices, puis l’allumer via le joystick. Il allumera alors ses différentes lumières et ses hélices commenceront à tourner. Il émet un très fort bruit semblable à celui d’un essaim d’abeilles. Vous vous en doutez, difficile de se rendre compte des capacités d’un drone en intérieur, mais il n’a cependant montré aucun problème lors de son vol d’essai. Sur les vidéos que nous avons pu voir, le PowerEgg semblait atteindre sans difficulté les caractéristiques que ses créateurs lui prêtent.

L’un des objectifs de PowerVision était de rendre le rapport poids/solidité/autonomie aussi efficace que possible. Il est donc capable de voler 23 minutes sans interruption quand sa batterie est pleine, le tout pour un poids de 2,1 kg. Il est donc un peu plus lourd que d’autres modèles sur le marché, mais vole plus longtemps. Il est capable de voler jusqu’à une hauteur de quatre mètres et une vitesse de 13 mètres par seconde.

PowerEgg pack précommande joystick

Si vous choisissez de le précommander maintenant, il vous sera livré en octobre. Il vous en coûtera cependant 1499€, ce qui n’en fait pas le drone le plus abordable[1]. Il n’est pour l’instant disponible qu’en blanc, mais un concours de design a lieu en ce moment sur le site du constructeur. Les trois meilleures propositions seront retenues et constitueront les prochains looks disponibles pour le PowerEgg. Leurs créateurs recevront même des royalties pour chacun des modèles portant leur design qui se vendra. L’occasion de révéler vos talents au grand jour !