Oakley Radar Pace : un coach vocal dans une paire de lunettes

138

Le Californien Oakley s’associe avec Intel pour proposer des lunettes connectées dédiées aux sportifs. Les Radar Pace permettent de collecter des données d’activité, et de bénéficier des conseils et informations d’un coach vocal intelligent. 

Malgré les efforts déployés par la firme de Mountain View, le Google Glass n’a pas réussi à séduire le public. Le projet a démontré que les consommateurs ne sont actuellement pas prêts à arborer des lunettes connectées en permanence.

Cependant, ce seul exemple ne peut annihiler à lui seul le concept des lunettes intelligentes, fantasmé depuis des dizaines d’années par la science-fiction et les technophiles. Ainsi, les constructeurs persistent, tentant de créer un appareil suffisamment disruptif pour convaincre les masses.

Des lunettes connectées sportives

C’est notamment le cas d’Oakley, qui s’est associé à Intel pour produire les lunettes Oakley Radar Pace. Cet accessoire embarque de nombreuses technologies de pointe. Toutefois, contrairement au Google Glass, cette monture s’apparente de prime abord à une paire de lunettes classiques.

Le Radar Pace n’a pas non plus la même visée que l’appareil de Google. Plutôt que de délivrer des informations généralistes, ces lunettes sont dédiées au sport et propose un suivi d’activité en temps réel, un feedback et un système de coaching pour les entraînements. Cette vocation spécifique pourrait faciliter sa démocratisation.

L’entreprise californienne n’en est pas à son coup d’essai dans le domaine des lunettes intelligentes. Elle est notamment connue pour ses différents modèles de lunettes de ski connectées[2]. Cependant, ce nouveau modèle représente un bond en avant technologique.

Intel Real Audio

Le Radar Pace embarque divers capteurs dont un accéléromètre, un gyroscope, un baromètre, et des capteurs d’humidité et de proximité. Il s’accompagne également d’une paire d’écouteurs amovibles et de trois microphones garantissant un contrôle vocal réactif en toutes circonstances.

Ces microphones en question embarquent la technologie Real Audio d’Intel. Cette technologie de traitement naturel du langage permet au Radar Pace de répondre à toutes les commandes et aux questions et de s’adapter au contexte. Par exemple, l’utilisateur peut demander à ses lunettes de lui suggérer un programme d’entraînement journalier. Pendant l’effort, il est possible d’interroger l’appareil sur sa fréquence cardiaque.

Les réponses sont indiquées directement dans les écouteurs du porteur. Lors de son lancement, le système comprendra l’Anglais, l’Italien, l’Allemand, l’Espagnol et le Français. Il est également capable de communiquer avec d’autres assistants vocaux comme Apple Siri ou Google Now.

Application smartphone

Ces lunettes se connectent à une application smartphone regroupant les diverses données collectées par les capteurs. L’utilisateur doit renseigner son sexe, son âge, sa taille, son poids et définir ses objectifs fitness. Au fil des entraînements, l’application s’adapte, apprend et ajuste les programmes en fonction de ce régime.

Le système fonctionne à la manière d’un coach en temps réel. Il répond aux questions sur les performances en cours, et encourage l’usager à ajuster ses efforts pour atteindre ses performances. Le porteur peut interagir avec ses lunettes sans avoir besoin de presser un bouton. Tout s’effectue par commande vocale. Ce format s’avère plus pratique qu’un bracelet, nécessitant de baisser la tête pour consulter son poignet pendant l’entraînement.

Caractéristiques techniques de l’Oakley Radar Pace

On ignore pour l’instant les composants techniques permettant à la technologie Intel Real Audio de fonctionner. Intel ne souhaite pas communiquer sur la puce utilisée par ce système de traitement naturel du langage.

Tout comme les précédentes lunettes connectées d’Oakley, le Radar Pace se connecte en Bluetooth et permet d’écouter de la musique. On retrouve également, en plus du contrôle vocal, les contrôles tactiles permettant de gérer la musique et d’accéder aux conseils de l’assistant numérique.

Ces lunettes intelligentes n’embarquent malheureusement pas de moniteur de fréquence cardiaque. Pour bénéficier de cette donnée essentielle, il est nécessaire de connecter un bracelet connecté. Le Radar Pace est compatible avec la plupart des moniteurs cardiaques Bluetooth. L’autonomie s’élève à 4 heures avec musique, et 6 heures sans.

Esthétique, léger, confortable, le Radar Pace se présente comme une excellente paire de lunettes connectées. L’appareil sera disponible à partir du premier octobre 2016 pour un tarif élevé à 449 dollars