La Fitbit Ionic : la prochaine meilleure montre intelligente ?

380

Il est clair que la marque Fitbit sait comment fabriquer un tracker fitness, mais est-ce qu’elle sait fabriquer une montre intelligente ?

L’entreprise Fitbit s’est établie comme un acteur majeur dans le monde des accessoires high-tech. Cependant, lorsque les gens réussissent à se lever du canapé et à se rendre à la salle de sport, Fitbit a encore un concurrent majeur : Apple. L’Apple Watch est un poids lourd et a constitué près de 80% des ventes de montres intelligentes l’année dernière, s’imposant dans le monde du fitness grâce à des caractéristiques comme les données connectées aux machines de sport.

Ce n’est donc pas surprenant que le dernier produit de la marque, la Fitbit Ionic, soit clairement conçu pour concurrencer Apple. C’est le premier appareil Fitbit destiné à être une montre intelligente pleine de fonctionnalités et la marque mise beaucoup dessus : après un premier trimestre fiscal décevant, l’entreprise compte sur le succès de l’Ionic pour se remettre dans le vert. Elle affirme que l’Ionic est « la meilleure montre intelligente de santé et de fitness ».

Est-ce la prochaine meilleure montre intelligente ? Après avoir passé quelques jours avec l’Ionic, ma réponse est : oui et non.

Pour commencer, le design de l’Ionic est assurément saisissant et sera probablement clivant. Au lieu d’un design plus arrondi comme celui de l’Apple Watch et celui de nombreuses montres Android, l’Ionic est rigide et rectangulaire. Elle est unique et même si je ne suis pas certain de ce que j’ai ressenti la première fois, je m’y suis habitué. L’Ionic est une montre élégante et agréable à porter, ce qui, j’en suis sûr, est exactement ce que Fitbit essayait de concevoir, même si ce n’est pas la tasse de thé de tout le monde. L’écran de la montre est vibrant et simple à lire, même sous la lumière du soleil. De plus, la batterie a une très bonne autonomie : 3 à 5 jours selon la façon dont vous utilisez le GPS.

Cependant, on dirait que l’Ionic essaye d’être deux choses à la fois : un tracker fitness et une montre intelligente. L’utilité que vous voulez en faire conditionnera votre appréciation (ou non) de cet appareil.

Si vous êtes avant tout intéressé par le fitness, vous serez heureux d’apprendre que l’Ionic a la même qualité de tracking fitness que les autres produits Fitbit. Elle a tout ce que vous voulez qu’un appareil fitness ait : un tracking continu du rythme cardiaque, un GPS, des séances d’entraînements et de coaching et elle est même résistante à l’eau. Le coaching est simple à comprendre et à utiliser grâce aux visuels sur la montre qui décomposent chaque partie de la séance d’entraînements. Elle a également le nouveau tracker de sommeil « Sleep Stages » de Fitbit que nous avons trouvé étonnamment précis (si vous n’avez pas de problème pour dormir avec une montre au bras).

L’Ionic vous permet de suivre le nombre de pas que vous effectuez, le nombre de calories que vous brûlez et votre rythme cardiaque sans avoir à naviguer dans un menu particulier. Si vous avez déjà utilisé les applications Fitbit dans le passé, vous savez qu’elles font partie des applications de tracking les plus intuitives et les plus complètes et qu’elles fonctionnent aussi bien avec l’Ionic qu’avec les autres appareils Fitbit. La montre détecte également les entraînements avec une précision impressionnante. Je dirais que la marge d’erreur est d’environ deux à trois minutes.

Malheureusement, j’ai été déçu par la fonction montre intelligente de l’Ionic. Elle utilise un tout nouveau système d’exploitation différent de celui des WatchOS ou des Android Wear appelé Fitbit OS avec son propre app store (bizarrement appelé Fitbit App Gallery). C’est un projet très ambitieux pour l’entreprise, en particulier quand des poids lourds comme Google et Apple vous font concurrence pour dominer le monde des technologies. La Fitbit App Gallery ne propose cependant que 13 applications, ce qui est sans conteste limité.

Par exemple : vous pouvez écouter les stations de Pandora indépendamment de votre téléphone en utilisant l’Ionic et les écouteurs Flyer de Fitbit, mais que faire si vous vous êtes plutôt inscrit à l’Apple Music ou à Spotify ? Dommage. Il existe une application Starbucks qui vous permet de scanner vos bons d’achats directement grâce à votre montre, mais si vous vouliez des Dunkin Donuts, c’est raté. Vous pouvez aussi auto-synchroniser vos courses à pieds depuis votre montre vers Strava, mais pas vers Runtastic ou vers Endomondo. Il existe également Fitbit Pay, une application en compétition avec Apple Pay ou Google Pay et qui fonctionne avec des banques comme  Bank of America et Wells Fargo.

J’ai également trouvé que ces applications étaient un peu ennuyeuses. A part le coaching  FitStar, la plupart d’entre elles nécessitent d’être installées par le biais de votre téléphone pour fonctionner correctement. Au lieu d’ouvrir l’application Starbucks sur votre téléphone pour synchroniser votre bon d’achat avec votre l’Ionic, vous devez ouvrir l’application Fitbit en appuyant sur l’icône Ionic puis en vous rendant dans les Applications et enfin entrer le numéro de votre bon d’achat. Pour une entreprise qui est connue pour avoir des logiciels simples et faciles à utiliser, c’est relativement laborieux. L’Ionic manque également de reconnaissance vocale comme Siri ou Google Assistant et n’a pour le moment pas d’option LTE comme la nouvellement annoncée Apple Watch Series 3. Ne vous attendez donc pas à passer des appels ou à répondre à des messages sur cet appareil. L’Ionic n’est pas non plus donnée : 299 dollars, bien plus que les autres accessoires de Fitbit.

Dernier point : j’ai l’impression que l’Ionic excelle au niveau du tracking fitness, ce qui est logique de la part de Fitbit. Si vous voulez le meilleur et le plus chic tracker fitness, l’Ionic est certainement une option, mais si vous voulez une montre intelligente qui a des fonctionnalités comme celles des WatchOS ou des Android Wears, je vous conseille d’attendre la prochaine génération. L’Ionic peut être un investissement utile tant que vous savez dans quoi vous vous engagez.