Aux États-Unis,  certains états commencent petit à petit à légaliser le cannabis. Pour surfer sur la vague, certaines entreprises n’hésitent pas à proposer des objets pour le moins… atypiques.

Si, en Europe, le E-Joint est disponible depuis près d’un an[1], la drogue et sa légalisation restent un sujet tabou. Tout le contraire des États-Unis. En effet, à l’heure actuelle, pas moins de 23 états américains ont légalisé le cannabis. Afin de profiter de ce nouveau marché qui s’offrent à eux, certaines entreprises n’hésitent pas à faire preuve d’inventivité avec leurs objets connectés, et c’est le cas de Leaf. Cette armoire connectée à votre smartphone est un véritable box de culture pour cannabis.

Leaf Cannabis

Comment devenir un Walter White en herbe ?

Présentée lors du TechCrunch Disrupt de San Francisco, cette innovation a fait un véritable tabac auprès des consommateurs. Et pour cause. À première vue, il pourrait s’agir d’une simple armoire, mais lorsque l’on s’attarde sur le produit, on se rend bien compte de son aspect révolutionnaire. En plus de son originalité, cet objet connecté est relativement simple à utiliser. Contrôlée par une application iPhone (pas de nouvelles de l’application Android, et encore moins de celle pour Windows Phones, navré), il est ainsi possible de régler certains paramètres essentiels pour une pousse optimale, notamment grâce à la présence d’une caméra HD à l’intérieur de la mini-serre.

Lumière, ventilation et même pH du sol, tout est vérifié par la machine, qui vous envoie une notification lorsque quelque chose cloche. Mais, là où les concepteurs de Leaf ont fait fort, c’est que leur machine peut aussi faire preuve d’autonomie. Par exemple, lorsque les nutriments de vos plants sont en baisse, l’armoire connectée peut elle-même gérer le problème.

Prix et disponibilités

Néanmoins, dans ce monde rien n’est gratuit et Leaf  n’échappe pas à la règle. Afin de jouer les apprentis botanistes, vous devrez ainsi débourser 1499 dollars, une somme plutôt importante. Par ailleurs, la machine ne fonctionne qu’avec des cartouches, contenant différentes variétés de plantes.

Les cartouches en elles-mêmes coûtent la bagatelle de 150 dollars. Pour celles et ceux, habitant aux États-Unis, qui souhaiteraient passer à la culture 2.0, les précommandes sont ouvertes depuis aujourd’hui sur leur site. Après avoir versé une caution de 100 dollars, vous serez un des premiers à recevoir le dispositif lors de sa sortie, en été 2016. Mais surtout, n’oubliez pas.