Athena : un bijou connecté pour lutter contre le viol

174

La société Roar for Good a développé Athena, un bouton wearable destiné aux femmes, pouvant alerter d’une agression en trois secondes.

« Athena est un dispositif simple avec un objectif majeur : protéger les femmes grâce à la pression d’un simple bouton« . Un concept imaginé par Yasmine Mustafa, américaine ayant pris conscience de l’importance du nombre d’agressions sexuelles au cours de ses voyages à travers le monde, mais aussi dans sa ville de Philadelphie aux Etats-Unis, pays où une femme sur cinq se déclare victime d’un viol ou d’une tentative de viol. Une triste réalité contre laquelle la société Roar for Good veut se battre.

Athena, un bouton d’alerte à portée de main

Pour se faire et depuis le Printemps 2015, l’entrepreneuse travaille sur ce projet de bijou/bouton connecté, un outil qui selon elle pourrait sauver plus d’une vie. Clipsable partout, ce petit bouton nommé Athena se porte aussi bien sur les vêtements que sur des accessoires du quotidien tel que le sac à main.

Athena

L’objet se couple en Bluetooth avec l’application Roar de votre smartphone, sur laquelle vous pouvez enregistrer les numéros à contacter en cas de danger. Une fois activé, Athena émet une alarme sonore dissuasive et envoie des messages automatiques à vos proches ou aux contacts préenregistrés depuis l’application, ainsi que votre position GPS. Résistant à l’eau, ce petit boitier stylisé possède une batterie d’une autonomie de maximum de trois mois (le portable alertant lorsque cette dernière devient faible).

Athena

Pour réduire le risque d’utilisation involontaire de l’objet, l’outil ne s’active qu’après avoir appuyé pendant 3 secondes sur sa coque. Athena a été lourdement soutenu lors de sa campagne de crowdfunding sur Indiegogo et a déjà enregistré de nombreuses pré-commandes. Ses premiers exemplaires devraient être livrés pour septembre 2016, sous quatre colories différentes pour 79 dollars, soit 68,4 euros.