5 stylos 3D pour dessiner au-delà de la feuille

237
5 stylos 3D pour dessiner au-delà de la feuille
5 stylos 3D pour dessiner au-delà de la feuille

L’imprimante 3D[1] fait maintenant place aux stylos 3D. Eh oui, ce petit engin qui se développe de plus en plus permet d’écrire ou de dessiner en respectant n’importe quel relief, tout cela en tenant dans vos doigts. Si jamais l’idée d’assouvir vos pulsions créatives vous prend, la rédaction vous suggère un top des meilleurs stylos 3D disponibles pour le moment. 

Avant tout, les stylos 3D, c’est quoi ?

C’est quoi ces machins encore ? Comment ça marche ? C’est à peu près ce que l’on s’est tous demandé en voyant ces stylos. Eh bien, en fait, ces stylos, permettant de dessiner en 3D avec de la matière, fonctionnent à peu près comme ces fameuses imprimantes 3D[2].

En effet, sur une technologie FDM (dépôt de matière fondue), le stylo se charge d’un filament, de la même manière qu’un stylo se charge d’une cartouche d’encre pour écrire, qui va fondre lors de l’utilisation pour le rendre le plus malléable possible et durcir instantanément lors de l’extraction. Ce qui va permet de réaliser les structures en 3D. Autrement, sur une technologie SLA, la matière 3D est rendue possible grâce à une résine photosensible durcie par LED à UV.

Les plastiques utilisés varient globalement entre le PLA et l’ABS, ce sont les deux plastiques qui reviennent le plus souvent :

– L’Acrylonitrile Butadiène Styrène (ABS) est un plastique à base de pétrole adéquat pour sa résistance, sa légèreté et pour sa capacité de refroidissement instantanée. Parfait pour dessiner directement 3D.

– L’Acide Polyactique (PLA) est un plastique à base d’amidon, il adhère bien à des supports donc pratique pour dessiner en 3D sur des bases. Il chauffe et refroidit aussi très vite, ce qui explique son utilisation massive. Cependant il est moins résistant que l’ABS donc moins pratique pour dessiner directement en 3D.

Plusieurs techniques à maîtriser

Trois techniques pour passer maître dans cette discipline :

La première technique, celle réservée au Padawan, consiste à dessiner d’abord en 2D, puis accoler les morceaux ensemble. En effet, c’est la plus simple pour commencer dans la mesure où vous pouvez construire au préalable des bases solides. Pour coller chaque morceau, il suffit d’ajouter une touche de plastique chaud pour souder les deux parties.

Autrement, vous pouvez dessiner par-dessus un volume. Prenez une boîte de conserve et repeignez-la de plastique chaud pour que les filaments prennent la forme de la boîte. Retirez ensuite l’objet modèle pour retrouver une structure de la forme du support. Niveau Jedi recommandé. 

La dernière consiste à dessiner directement en 3D. Dessiner directement dans l’espace vide sans support, enfin au moins un pour faire tenir la structure. Cette manière est rapide, mais difficilement bien solide. L’architecture et les bases étant les clés d’une bonne structure, il ne faut pas négliger cet aspect. Ainsi, cette technique est à utiliser quand vous avez un minimum d’expérience. Niveau maître Jedi recommandé. Enfin, si vous voulez que votre structure ressemble à quelque chose.

Les stylos 3D

3D Curve, le complet

Le 3D Curve semble pertinent, avec ses fonctions variateur de température, qui vous permet de donner une consistance différente à votre filament selon vos envies, et un variateur de vitesse, qui permet de faire écouler le filament à la vitesse que vous voulez. Il pèse 66 grammes donc il reste largement maniable.

3D curve

Le stylo est d’ores et déjà disponible dans les surfaces de ventes spécialisées au prix de 100 €. Disponible en plusieurs couleurs. Autrement, le prix du filament utilisé est de 0,21 centimes en moyenne.

3Doudler 2.0, l’efficacité

Le 3Doudler 2.0 est assez intéressant par sa grande maniabilité. Il pèse 50 grammes et permet une prise en main unique. Assez fin et design, il peut intégrer aussi des accessoires annexes qui compléteront ses capacités. Par ailleurs, il assure une fonction extrusion en continu, assez commode pour les longs travaux. Très confortable pour réaliser des tours Eiffel à volonté.

3Doodler

Niveau prix, ce stylo est disponible au prix de 100 €. En une seule couleur, par contre. Le prix des filaments utilisés est un peu plus cher, à 1,60 € le mètre en moyenne.

3D Simo, la puissance

Le 3D Simo est un peu plus lourd que les autres, atteignant un poids de 136 grammes. Un peu moins léger, mais il semble autant agréable à dessiner en adoptant une forme particulière, et une ergonomie vous permettant de ne pas forcer sur votre poignet sur des longs ouvrages. De plus, il intègre un écran LCD qui permet de personnaliser visuellement la température enregistrée. Enfin, il intègre aussi un système adapté à la majeure partie des filaments utilisables.

3D simo

Le stylo se place au sommet du marché avec un prix de 120 €. Disponible en une couleur unique.

Lix Pen, la finesse

Le Lix Pen est un stylo 3D aussi fin et léger qu’une plume, conçu pour assurer des traits fins et minutieux. En effet, il pèse 40 grammes. Alimenté par câble USB, il comprend deux boutons, un arrêt et un démarrage.

lix pen

Ce stylo 3D est disponible au prix de 140 € et décliné sous plusieurs couleurs. Malgré son coût plus élevé que ses concurrents, le prix moyen au mètre est quant à lui moins cher, à 0,33 centimes.

3D Polis, le petit favori

Nommé de cette manière en référence au salon Futurapolis, il se présente comme l’un des favoris parmi le large choix de stylos 3D. En effet, ses huit vitesses de débits et sa simplicité d’utilisation le rendent tout simplement appréciable et efficace.

3D polis

De plus, il est plus accessible que ses concurrents avec un prix de 90 €. Disponible en plusieurs couleurs.